Gordon Cummins, éventreur du couvre feu. Itinéraire d’un crime. Criminel en série sexuel. Aleister Crowley ? 7/10

Ça y est, on l’a enfin attrapé l’Éventreur de Londres. Oui, mais ce n’est pas le bon. Celui dont on parle est ce Gordon Frederick Cummins qui a sévi pendant les bombardements allemands sur la capitale britannique et qui n’est pas surnommé Jack.

On ne le sait peut être pas, mais les crimes et délits ont augmenté de 50 % pendant la période des dégâts énormes causés par le pilonnage de la Luftwaffe. La police et les secours avaient sans doute des choses plus urgentes à faire, que de chercher à attraper les malfrats et les criminels. Les mauvais sujets profitaient de la nuit plus dense du black-out et des perturbations dans la sécurité.

Le Blackout Ripper a l’air tout gentil, et le jour il s’invente des histoires. La nuit, il viole et mutile les femmes. C’est un tueur fou assez ordinaire, qui est devenu de plus en plus macabre dans ses crimes. Il ira jusqu’à se servir d’un ouvre-boîte sur une victime.

4 femmes tuées au total dans un court laps de temps en 1942 et plusieurs viols et tentatives de viols. Deux rescapées. On parle aussi de meurtres en 1941.

Manque de bol, Gordon Cummins perd son masque à gaz, en se prenant à Greta Hayward, et comme il était militaire cette protection porte son identifiant. Chez lui il a des « trophées ». Ses empreintes digitales matchent. Il est fait, il sera exécuté rapidement.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gordon_Cummins

https://www.babelio.com/livres/Moatti-Blackout-Baby/647443

https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Moatti

https://fr.wikipedia.org/wiki/Blackout_Baby

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire