Le Bonheur juif. Film. Alexis Granowsky, Solomon Mikhoels. Berditchev, Ukraine. 8/10

Cette comédie juive, muette comme une carpe frite, n’est pas si légère que cela. Hormis la drôlerie grinçante, c’est une étude « décalée » de mœurs et de caractères. Mais ce travail des temps « soviétiques » abonde pourtant dans les clichés.

Ce n’est pas tellement dans la ligne bolchevique, en tout cas de part son absence de rigueur militante et son obsession pour les gains.

D’ailleurs le réalisateur atypique Alexis Granowsky se barrera en Europe libre peu de temps après, pour ne plus jamais revenir. Il mourra à Paris en 1937.

On peut y voir une sorte de folklorisme, plutôt qu’une série de caricatures. Les juifs du shtetl se moqueraient-ils d’eux-mêmes ?

L’intrigue villageoise se passerait aux alentours de 1900. Elle est totalement centrée sur l’acteur Solomon Mikhoels. Il incarne Menahem Mendel, un jeune entreprenant, mais qui a du mal à trouver sa voie. Il veut faire du business, mais l’argent va à l’argent et il n’en a pas. Il est grillé pour le moment dans son village de Berditchev en Ukraine, surtout auprès du riche local Kimbak. Ce dernier ne veut pas que sa jolie fille fasse une mésalliance avec le paumé romantique Zalman. Solomon choisira finalement de devenir marieur.

Le village à l’ancienne est bordélique. Ses maisons à l’état précaire sont très intéressantes. Ici on se distingue quand on a une maison en briques. Cela serait le bastion juif primitif du hassidisme. Parmi les célébrités du cru : Joseph Conrad et Vladimir Horowitz. En 1941, l’extermination locale des juifs par les nazis aurait été totale !

La version restaurée a un fond musical savamment estompé, avec des paroles de chansons en boucle et à peine audibles. Bon procédé qui permet de conserver ce pseudo silence mystérieux du muet.

Tout n’est pas excellent ici. Mais un film primesautier et si atypique, et qui a conservé pas mal de ses attraits, mérite un 8/10.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_Granowsky

https://fr.wikipedia.org/wiki/Berdytchiv

https://fr.wikipedia.org/wiki/Solomon_Mikhoels – il collabore d’abord avec le régime soviétique afin de sauver sa carrière. Il y a des hauts et des bas. Il sera finalement assassiné à Minsk.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Bonheur_juif

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire