Mine (2016) 5/10 film de guerre

Un film de guerre qui se déroule sur quelques décimètres carrés ! Peut-on maintenir l’attention si longtemps avec une seule idée et un seul décor si monotone ?

Un G.I. obstiné et musclé, totalement conforme à l’idée que le le cinéma US s’en fait, est piégé dans le désert. Il a mis le pied sur le déclencheur d’une mine. Et s’il se déplace, l’engin dégoupillé explosera et il sera déchiqueté. Mort ou affreusement mutilé.

Son camarade vient de perdre ses deux jambes de cette manière, à quelques mètres. Malgré la double dose de morphine, il a cru bon se tirer une balle dans la tête pour en finir. Bonjour l’ambiance !

Les secours sont monopolisés ailleurs et la radio qu’il a eu tant de mal à récupérer ne lui donne que des conseils peu réconfortants.

Il n’aurait de choix que de limiter un petit peu les dégâts en creusant une mini-tranchée sur le côté, tout en maintenant la pression sur l’engin jusqu’au saut ultime.

Ou bien il doit attendre 54 heures, en faisant le pied de grue, avec un soleil assassin, sans boire, sans manger, en essuyant une tempête de sable, en affrontant les moqueries et/ou sentences de rares visiteurs, avec bien entendu des scorpions et des carnassiers voraces qui ne pensent qu’à le dévorer, en se gardant bien de dormir ou d’avoir des crampes. Ce délai se rallongeant finalement de 17h.

Moi, je n’ai tenu qu’une heure de ce régime là. Pourtant j’étais bien assis et sans bombe sous le siège.

Figurez-vous que je me fiche complètement de connaître la solution.

Quousque tandem abutere, Fabio Guaglione + Fabio Resinaro, patientia nostra?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mine_(film,_2016)

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire